FAQ

Import DWG dans SketchUp : comment récupérer des faces (directement extrudables) et non des contours (à refermer manuellement ?

—————

Comment transformer un fichier 3DS en objet de bibliothèque ArchiCAD ?
Nicole, architecte, Bruxelles

 Voici un tutorial en réponse. J'y explique comment faire, mais aussi comment au préalable installer les modules d'extension complémentaires nécessaires (goodies).

OC

TUTORIAL import 3DS dans ARCHICAD 2.pdf (737,1 kB)

—————

Comment réaliser une résille de façade avec ArchiCAD ?
(Un étudiant de l'ESA, novembre 2007)

—————

Comment utiliser l'iPhone en tant que modem, permettant de connecter son ordinateur à internet en l'absence de réseau filaire ou wifi disponible ?

 Voici quelques tutoriaux dénichés sur le net :

iPhone modem sur PC (ou Mac)  sur ppcpro

Utiliser son iPhone comme modem en 2 clics, sans jailbreak ni forfait « modem data » ! sur paperblog

avec une astiuce permettant de se dispenser de l'abonnement supplémentaire chez son opérateur.

 

Remarques : il y a parfois d'étonnant retours en arrière, et les outils les plus innovants ont parfois des lacunes surprenantes.

Apple a lancé le Mac en 1984, et popularisé le copier-coller, qui fut salué comme une révolution. Il a pourtant fallu attendre la version 3 du système de l'iPhone pour disposer enfin de cette fonction !

Idem pour l'utilisation du téléphone mobile en guise de modem pour utilisateur, pour se connecter au net dans un contexte nomade. Il y a 10 ans je relevais mes mails sur mon Palm V grâce à une connexion infrarouge avec mon premier téléphone mobile (il fallait placer les appareils capteur contre capteur, et je n'ose me rappeler le débit de l'époque…). Il y a quelques années, je relevais mes mails sur sur mon PowerBook couplé à mon smartphone Sony, grâce à un logiciel automatisant des réglages de connexion fort complexes. Et rien avec l'iPhone ? Avant le système 3.0 il y avait bien des solutions sur des téléphones jailbrakés, mais je n'ai plus la patience ou l'envie de bidouiller pour suppléer les lacunes des outils. Il y a désormais une solution officielle et fonctionnelle, que tous les opérateurs proposent avec quelques variantes. Il faut cependant, hors astuce ci-dessus, un supplément au forfait de base. Vérifier alors que l'on est bien en mode de connexion hors forfait !

Rappelons aussi qu'il est possible d'utiliser une clé 3G pour bénéficier d'une connexion internet gratuite, car utilisant la connexion (théoriquement !) internet illimité de l'iPhone. Il suffit d'acheter une clé 3G avec l'abonnement minimum (quelques dizaines d'euros), de ne pas utiliser la carte SIM fournie avec la clé, mais d'y insérer celle de l'iPhone (qu'on aura extraite avec une trombone ou avec le zinzin fourni avec le téléphone). On insère alors la clé 3G sur le port USB de l'ordinateur… et on surfe, sans se poser de question ni faire aucun réglage : on lance le navigateur ou le logiciel de mail, et ça marche !

—————

Comment exploiter les fichiers MS PROJECT… sans disposer du logiciel ?

Comment exploiter (lire, modifier) les fichiers de planning (extension .mpp) créés sur Microsoft Project par nos maîtres d'ouvrages ou entreprises, lorsqu'on ne dispose pas soi-même du logiciel ? Voici quelques pistes.
Microsoft Project est l'un des logiciels de référence en matière de création de planning, utilisé notamment par les maîtres d'ouvrages pour établir les planning des opérations immobilières, ou par les entreprises pour planifier les chantiers.

Les architectes sont souvent destinataires de ces planning, pour information, contrôle, ou modification. Il est donc nécessaire de pouvoir lire, voire modifier, les fichiers Project ainsi fournis.

Or, peu d’agences utilisent MS Project, qui de plus n’est disponible que sous Windows, et pas sur Mac OS ou sous Linux. Il existe cependant plusieurs logiciels qui permettent de traiter les fichiers Project.

En voici une sélection :

 

OC 4/4/08

  •  
  •  
  •  
  •  

 

 

—————

Retrouver le logiciel de création d'un fichier selon son extension

Il n'est pas rare de recevoir des fichiers que l'on ne peut ouvrir car on ne possède pas le logiciel avec lequel ils ont été créés, ou de logiciels sachant en relire le format. Chaque expéditeur d'un fichier devrait pourtant se demander si le destinataire saura exploiter son envoi, et le cas échéant choisir d'enregistrer le fichier dans un format standard ou neutre, plutôt que d'envoyer le fichier dans son format natif. On n'envoie pourtant pas un texte rédigé en langue étrangère à quelqu'un sans s'assurer qu'il connaît cette langue…

Ainsi, en CAO on choisira souvent un format .DWG (dans une version pas trop récente pour maximiser la compatibilité!), ou en bureautique un format .DOC, que tous les logiciels de ces domaines savent relire. On pourra aussi assurer en fournissant un fichier .PDF, qui ne pourra pas être modifié par le destinataire, mais sera relu sans problème.

Il arrive aussi que l'on ne sache même pas identifier l'origine d'un fichier, dont on ne reconnaît pas l'extension.

Récemment, on nous a demandé de l'aide pour ouvrir un fichier .MB, qui devait être un dessin 3D, puis un fichier .XLR qui devait être un devis pour travaux. Formats de fichiers inconnus de notre équipe, pourtant composée de vétérans de l'informatique !

Notre formateur Stéphane a trouvé le site web qui apporte la solution :

http://filext.com

Ce site cherche, à partir d'une extension de fichier, le ou les logiciels correspondant. 

Nous avons ainsi découvert que le format .MB était celui de MAYA, logiciel 3D désormais édité par Autodesk, dont nous avons pu télécharger une version d'essai , qui a ouvert le fichier et l'a exporté dans un format plus courant (.3ds, .DWG). De même, le format .XLR est celui de l'intégré bureautique Microssoft Works, petit frère de Office. Il fallait alors demander à notre correspondant d'enregistrer le fichier en format .XLS (Excel) par exemple.

 

OC 8/4/08

—————

Comment utiliser Rhino en complément d’ArchiCAD pour modéliser une forme complexe d’un projet architectural ?

—————